livres en partage sept 21

Livres en partage Septembre 2021

Anne Roche a aimé une exposition au FRAC de Katia Kameli, mélangeant dessins, photos et films sur l’Algérie d’hier et d’aujourd’hui.


Eric Broquère a lu quelques extraits du livre d’Andrezj Stasiuk “mon bourricot”. Ecrivain voyageur qui traverse la Mongolie, la Russie, le Kazakstan à bord d’une voiture déglinguée ; écrivain passionné et désenchanté dont Eric a aimé le style et l’humour.

A lire aussi, “Rêver debout” de Lydie Salvayre, une longue lettre à Cervantès, sur Don Quijote.

Geneviève de Broche a commenté un livre d’Isabelle de Cotivron, “l’été où je suis devenue vieille”, sur les signes multiples du vieillissement d’une femme qui se sent de moins en moins à l’aise avec la modernité.

Geneviève a aussi découvert l’oeuvre immense d’un grand écrivain, Joseph Delteil, dont “la Delteillerie”.

Gisèle Moreau a lu une biographie de Max Gallo sur notre grand écrivain national Victor Hugo et a découvert “les noces barbares” de Yann Queffelec, prix Goncourt de 1985.

 

livres en partage mai

Livres en partage mai 2021

 

Geneviève de Broche a relu La Fontaine dans un hors-série du Monde dédié à cet auteur et a découvert   “la deltheillerie” de Joseph Delteil, écrivain poète, ami des surréalistes Aragon et Drieu la Rochelle.

Huguette Bailly a lu   Ma vie avec Mozart”  d’Eric Emmanuel Schmitt. Une longue correspondance imaginaire entre l’auteur et Mozart, des réflexions sur la musique, source de joie et d’énergie. Huguette a également présenté “L’enfant, la taupe, le renard et le cheval”, un texte poétique et illustré de Charlie Mackesy et la bande dessinée “Silex and the city” de la préhistoire à nos jours.

Danielle Charpy a lu  “Le coeur de l’Angleterre” de Jonathan Coe qui décrit, avec un humour décapant, les années Brexit avec un rappel pour “Testament à l’anglaise” du même auteur qui raconte les terribles années Thatcher. Danielle a par ailleurs découvert un texte étonnant “Ambassades à Byzance” d’un évêque, Liutprand de Crémone, parti à la découverte de Constantinople.

Anne Roche nous a montré une bande dessinée, un comics des années 50 sur “La fin du monde” avec des dessins et des bulles détournées, à la mode situationniste, genre rappeur vegan : un carbonique anonyme se décarbone au diésel et autres joyeusetés. 

Eric Broquère a découvert un écrivain haïtien, Makensy Orcel, qui raconte, de manière crue et poétique, les aventures d’un jeune enfant perdu, se battant pour se débarrasser de l’emprise d’un gourou vaudou dans Haîti la miséreuse. Eric a également présenté un roman noir d’Eric Miles Williamson “Noir béton”, ancien ouvrier du bâtiment qui décrit la condition ouvrière, dans une Amérique peu soucieuse de la condition misérable de son prolétariat.

José, Gisèle et Isabelle étaient excusés.

 

Prochain rendez-vous : lundi 06 septembre à 14h30 à la Bibliothèque

 

livres en partage mars

Livres en partage mars 2021

 

 

 

Geneviève de Broche a conseillé la revue  “Histoire de la Commune” 

Anne Roche a lu des extraits de  “Commune(s)”  de Quentin Deluermoz

Isabelle Marchand a lu avec plaisir  “Histoires de la nuit” de Laurent Mauvignier et “Nature humaine” de Serge Joncour

Pierre Pascal a apprécié (Eric Broquère aussi) la thèse de médecine de Louis Ferdinand Céline (Dr Destouches) sur  “Semelweiss” sur les fièvres puerpérales dues à un manque d’asepsie des gynécologues de l’époque et a présenté un “dictionnaire amoureux de l’ovalie” (rugby) de Daniel Herrero

Gisèle Moreau a commenté “la vie mensongère des adultes” d’Elena Ferrante qui dénie la vie complexe des adolescents

José Marcos a conseillé “El Buscon” de Quevado, roman picaresque de 1606

Christian Baby a relu “Les misérables” de Victor Hugo, avec d’étonnantes explications de texte et de vocabulaire pour les futurs bacheliers, ainsi que des essais croustillants de “L’esprit des lois” de Montesquieu

Josiane Zibrowius et Eric Broquère n’ont fait qu’écouter et commenter les différentes interventions

Laura Mercks n’a toujours pas terminé “l’art de la joie” de Goliarda Sapienza

Danièle Charpy et Huguette Bailly excusées pour absence

 

Prochain rendez-vous : jeudi 20 mai à 14h30 à la Bibliothèque