livres en partage mai

Livres en partage mai 2021

 

Geneviève de Broche a relu La Fontaine dans un hors-série du Monde dédié à cet auteur et a découvert   “la deltheillerie” de Joseph Delteil, écrivain poète, ami des surréalistes Aragon et Drieu la Rochelle.

Huguette Bailly a lu   Ma vie avec Mozart”  d’Eric Emmanuel Schmitt. Une longue correspondance imaginaire entre l’auteur et Mozart, des réflexions sur la musique, source de joie et d’énergie. Huguette a également présenté “L’enfant, la taupe, le renard et le cheval”, un texte poétique et illustré de Charlie Mackesy et la bande dessinée “Silex and the city” de la préhistoire à nos jours.

Danielle Charpy a lu  “Le coeur de l’Angleterre” de Jonathan Coe qui décrit, avec un humour décapant, les années Brexit avec un rappel pour “Testament à l’anglaise” du même auteur qui raconte les terribles années Thatcher. Danielle a par ailleurs découvert un texte étonnant “Ambassades à Byzance” d’un évêque, Liutprand de Crémone, parti à la découverte de Constantinople.

Anne Roche nous a montré une bande dessinée, un comics des années 50 sur “La fin du monde” avec des dessins et des bulles détournées, à la mode situationniste, genre rappeur vegan : un carbonique anonyme se décarbone au diésel et autres joyeusetés. 

Eric Broquère a découvert un écrivain haïtien, Makensy Orcel, qui raconte, de manière crue et poétique, les aventures d’un jeune enfant perdu, se battant pour se débarrasser de l’emprise d’un gourou vaudou dans Haîti la miséreuse. Eric a également présenté un roman noir d’Eric Miles Williamson “Noir béton”, ancien ouvrier du bâtiment qui décrit la condition ouvrière, dans une Amérique peu soucieuse de la condition misérable de son prolétariat.

José, Gisèle et Isabelle étaient excusés.

 

Prochain rendez-vous : lundi 06 septembre à 14h30 à la Bibliothèque

 

livres en partage mars

Livres en partage mars 2021

 

 

 

Geneviève de Broche a conseillé la revue  “Histoire de la Commune” 

Anne Roche a lu des extraits de  “Commune(s)”  de Quentin Deluermoz

Isabelle Marchand a lu avec plaisir  “Histoires de la nuit” de Laurent Mauvignier et “Nature humaine” de Serge Joncour

Pierre Pascal a apprécié (Eric Broquère aussi) la thèse de médecine de Louis Ferdinand Céline (Dr Destouches) sur  “Semelweiss” sur les fièvres puerpérales dues à un manque d’asepsie des gynécologues de l’époque et a présenté un “dictionnaire amoureux de l’ovalie” (rugby) de Daniel Herrero

Gisèle Moreau a commenté “la vie mensongère des adultes” d’Elena Ferrante qui dénie la vie complexe des adolescents

José Marcos a conseillé “El Buscon” de Quevado, roman picaresque de 1606

Christian Baby a relu “Les misérables” de Victor Hugo, avec d’étonnantes explications de texte et de vocabulaire pour les futurs bacheliers, ainsi que des essais croustillants de “L’esprit des lois” de Montesquieu

Josiane Zibrowius et Eric Broquère n’ont fait qu’écouter et commenter les différentes interventions

Laura Mercks n’a toujours pas terminé “l’art de la joie” de Goliarda Sapienza

Danièle Charpy et Huguette Bailly excusées pour absence

 

Prochain rendez-vous : jeudi 20 mai à 14h30 à la Bibliothèque

 

Livres en partage janvier 2021 test

Livres en partage janvier 2021

 

 

Daniele Charpy a lu Et Nietzche a pleuré d’Irvin Yalom

Gisèle Moreau a aimé  Beaudelaire crénon de Jean Teulé et les choses humaines de Karine Tuil

Eric Broquère a présenté Antoine des Gommiers de Lyonel Trouillot

José Martin Marcos a apprécié Le dictionnaire égoïste de la littérature française de Charles Dantzig et relu Moby Dick de Jean-Pierre Melville 

Laura Merck est en train de finir L’art de la joie de Goliarda Sapienza

 


Prochain rendez-vous, le mardi 16 Mars 2021, à 14h30 à la bibliothèque

 

Livres en partage nov 20

Livres en partage Novembre 2020

Anne Roche et Eric Broquère ont commenté
Yoga d’Emmanuel Carrère

Eric Broquère a apprécié
Cinq dans tes yeux d”Hadrien Bels

José Martin Marcos a élu
Le temps du silence d’Antonio Martin Santos

Laura Merckx, une nouvelle habitante, a commencé à lire avec enthousiasme
L’art de la joie de Goliarda Sapienza

 

livres en partage

Septembre 2020, premier rendez-vous de l’année littéraire

Christian Baby a présenté
Le moyen-âge, de Jacques Heers

Saint-Louis rendant la justice sous son chêne. Féodal devenu symbole d’inégalité, médiéval pour caractériser un retard ou un blocage. Le moyen-âge est encombré d’a priori, de légendes, voire de mensonges.

« Une erreur tombée dans le domaine public n’en sort jamais ; les opinions se transmettent héréditairement. Cela finit par faire l’histoire » (Rémy de Gourmont)

 

Eric Broquère a commenté 
L’évangile des égarés de Georgina Tacou

Une histoire tragique et magnifiquement écrite de quelques « égarés » en hôpital psychiatrique.  L’héroïne en sortira grâce, en partie, à la lecture du récit d’un grand autre « égaré », le « Mars » de Fritz Zorn.

 

Gisèle Moreau a parlé de 
Home de Marilyne Robinson et de And the mountains echoed de Khaled Hosseni.

 

Anne Roche a répondu par écrit à propos d’un ouvrage sur Laure :

« D’où vient Laure, de son vrai nom Colette Peignot ? De Bataille, Leiris et compagnie ? Plutôt de sa bataille à elle et contre elle : l’enfance, la religion, la société des établis. Une nouvelle édition de ses écrits met enfin l’écrivaine au centre de son écriture ».


Prochaine réunion, le mardi 17 Novembre 2020, même lieu, même heure